Le making-of Made in Jamel

Made in Jamel le nouveau projet événement de Jamel Debouzze sort dans les bacs le 1 décembre 2010. Pour cette nouvelle aventure, Jamel a invité ses amis (Florence Foresti, Gad Elmaleh…) à participer à plus d’une douzaine de courts-métrages originaux créées par lui et son équipe.

Je vous propose aujourd’hui de retrouver une vidéo making-of du DVD qui vous permettra de découvrir les coulisses du tournage en compagnie de stars telles que Florence Foresti, Didier Bourdon ou Gad Elmaleh. A diffuser sans plus tarder… video

Jamel Debbouze va délaisser Mélissa Theuriau et leur fils Leon… Le cinéma le réclame !




Pour les mois à venir Jamel Debbouze compte pas moins de quatre projets au cinéma et il y en a pour tous les goûts !

L’agenda de Jamel Debbouze promet d’être chargé dans les mois à venir ! Le Parisien nous apprend ce matin dans ses colonnes que l’humoriste et comédien de 35 ans croule sous les projets.

Ainsi alors qu’il sera en septembre prochain à l’affiche de Hors la loi, un film de Rachida Bouchareb, présenté lors du dernier festival de Cannes , Jamel vient en plus de signer pour Hollywood, le premier long-métrage de Florence Foresti qui se tournera à Los Angeles et ce n’est pas tout !

Il sera aussi le producteur délégué de Nedroma City écrit par Mohamed Hamidi, il jouera dans Poulet aux prunes , le deuxième long-métrage de Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud à qui l’ont doit déjà l’excellent Persepolis , et enfin il retrouvera Alain Chabat pour l’adaptation du dessin-animé Marsupilami.

Rien que ça ! Qu’on se le dise Mélissa Theuriau et leur fils Léon risquent de ne pas beaucoup le voir dans les semaines à venir, mais son public réclame Jamel. Il faut savoir partager !

Jamel Debbouze, Amel Bent, Patrick Bruel .... ils vont tous participer aux trois concerts donnés aujourd'hui à Paris pour Haïti !


C'est tout à l'heure, à 16h30, que sera donné le coup d'envoi des trois concerts organisés à Paris pour soutenir Haïti. Deux seront présentés par le comique Jamel Debbouze au Bataclan , et l'autre aura lieu au Zénith .
Après la grande soirée qui a lieu vendredi aux Etats-Unis, avec le Téléthon organisé par George Clooney , c'est maintenant au tour de la France d'agir. Aujourd'hui, trois concerts sont organisés, à Paris -deux au Bataclan et un au Zénith- au profit des victimes du séisme en Haïti. Le coup d'envoi sera donné au Bataclan à 16h30 avec Un dimanche pour Haïti, évènement mis conjointement sur pieds par Les Inrockuptibles, Groland et le comédien Jamel Debbouze au profit d'Action contre la faim.
Le premier concert rassemblera Diam's , IAM, Anaïs, Kassav, Beethova Obas, Bumcello, Tiken Jah Fakoly et Kery James. A 19h30, Diam's et Kassav seront de retour, accompagnés de Benjamin Biolay , Louis Bertignac, Olivia Ruiz , 113, Khaled et Tiken Jah Fakoly qui participeront à un deuxième concert.
Les bénéfices issus de la vente des billets (25 euros par concert) seront reversés à l'organisation Action contre la Faim, qui fournit notamment de l'eau potable à près de 35.000 Haïtiens regroupés dans des camps à Port-au-Prince. Afin de mobiliser un maximum de personnes, Jamel Debbouze a enregistré une vidéo dans laquelle il déclare : "On compte sur votre argent. (...) Sans vous, il ne peut pas se passer grand-chose".
L'autre concert -gratuit- se tiendra à partir de 20h35 au Zénith et sera retransmis sur France 2 et France Inter en simultané. La soirée mobilisera de nombreux artistes, dont Francis Cabrel , Jean-Louis Aubert , Patrick Bruel , Raphael, Benabar , Zazie , Pascal Obispo , Amel Bent , Alain Souchon, Thomas Dutronc, Laurent Voulzy, Manu Dibango, Hugues Aufray et Sylvie Vartan... Des personnalités du monde médiatique et du spectacle seront également présentes: Pascale Clark, Michel et Marie Drucker, Nagui, Patrick Poivre D'Arvor et Stéphane Bern...
Alors, avez-vous prévu de vous rendre à un de ces concerts ?

Jamel Debbouze obtient un rôle dans Le Marsupilami


Jamel Debbouze devrait faire partie du prochain film d'Alain Chabat. Le réalisateur a décidé d'adapter Le Marsupilami au cinéma.

Jamel Debbouze rejoint le casting du nouveau film d'Alain Chabat. Le comédien et réalisateur a un projet d'adaptation de bande dessinée. En effet, il compte transposer sur grand écran les aventures du Marsupilami.

Le célèbre animal jaune aux tâches noires devrait arriver prochainement au cinéma. Créé par le dessinateur belge, André Franquin, ce personnage sera réalisé en 3D et devrait évoluer au milieu d'acteurs dans des décors réels.

Alain Chabat devrait produire le film et interpréter un rôle aux côtés de Jamel Debbouze. Une équipe d'acteurs qui ne manquera sûrement pas de nous divertir.

Le tournage débutera cet été. On a hâte de découvrir le résultat.

Mélissa Theuriau dans le collimateur de la police


Dimanche dernier, Mélissa Theuriau faisait sa grande rentrée sur M6. Après un congé maternité, la compagne de Jamel Debbouze a repris les rennes de son émission Zone Interdite. Une première émission mouvementée pour la journaliste...

En effet pour son retour, Mélissa Theuriau avait souhaité faire un Zone Interdite sur le thème de "La Côte D'Azur sur haute surveillance". Pour commenter et argumenter le reportage, la journaliste a souhaité inviter sur le plateau Brice Hortefeux, le ministre de l'Intérieur.

Une invitation que le ministre a accepté. "Moteur, ça tourne !", Mélissa Theuriau pose donc des questions à Brice Hortfeux mais sur un ton beaucoup trop agressif au goût du syndicat de police Alliance.

Aïe, à peine rentrée, la jeune maman crée déjà la polémique ! Le syndicat a écrit une lettre à Nicolas de Tavernost, le président du directoire de M6, en dénonçant le comportement trop "agressif" de la jolie Mélissa.

La journaliste a "sans doute été aveuglée par une haine non dissimulée de la police... son comportement agressif l'a amenée à salir l'ensemble des policiers", a écrit le syndicat de police Alliance.

A vous de juger, retour en images. Mélissa Theuriau a t-elle été trop loin face au ministre de l'Intérieur, Brice Hortéfeux ?

Jamel Debbouze chanteur !


Acteur, producteur, humoriste, Jamel Debbouze nous dévoile un nouveau talent caché et se fait chanteur le temps d'un clip qu'il partage avec Awa Imani et le 113 dans le cadre du projet "Maghreb United".

Lunettes de soleil et veste en cuir, voici Jamel Debbouze métamorphosé en crooner pour le projet "Maghreb United" auquel participent également Amel Bent, le 113, Diam's, Kery James ou encore Bouga.

Avec un album de 16 titres, ils entendent donner une tribune aux artistes maghrébins de France et c'est avec Célébration, un titre que Jamel Debbouze interprète en trio avec la jeune chanteuse Awa Imani et le collectif 113 que le projet a officiellement été lancé en juin dernier avec un clip.

Malgré tout plus doué pour la comédie que pour la chanson, Jamel Debbouze a de nombreux projets et pourrait bientôt faire son retour sur scène avec un one-man show rempli d'anecdotes, notamment sur sa vie de père de famille.

Jamel Debbouze fait le point sur son comeback


Jamel Debbouze était l'invité de Marc-Olivier Fogiel ce matin sur Europe 1.

Pendant l'interview, l'humoriste a évoqué son prochain retour sur scène, mais aussi son fils et le sort des anciens combattants étrangers. Tout un programme.

Après 6 ans d'absence sur scène, Jamel est actuellement en train d'écrire son prochain one man show.

Il a affirmé : Je remonte sur scène dans pas longtemps. J'ai un besoin viscéral d'être sur scène. Heureusement, car son humour nous manquait.

Évoquant Indigènes, qui lui avait valu le prix d'interprétation à Cannes en 2006, Jamel Debbouze regrette que la France n'ait pas encore amélioré le sort des anciens combattants étrangers, cause très chère à l'acteur.

Le gouvernement de Jacques Chirac avait promis de faire quelque-chose, mais pour le moment rien n'a été fait. D'ailleurs, Jamel a déclaré regretter Jacques Chirac par rapport à "l'autre petit nerveux".

Jamel Debbouze a enfin souligné l'importance d'avoir des combats dans la vie. A propos, il avoue : Mon fils est mal barré. Il habite l'Ile Saint-Louis et a une chambre à lui tout seul.

C'est toujours avec beaucoup d'humour que le comédien parle de sa situation de vie, confortable aujourd'hui, mais qui ne l'a pas toujours été.